Encadrement de Thèses

Thèses de doctorat encadrées et soutenues

  • Salim Bouguenna : Transport et développement durable : cas du transport urbain à Batna. Doctorat en sciences économiques. Faculté des sciences économiques et gestion. Université de  Batna. Thèse soutenue en novembre 2015 avec mention très honorable.
  • Houria Benchérif : Production des données, usage des modèles et évaluation des politiques publiques en sécurité routière. Institut d’hygiène et sécurité. Université Hadj Lakhdar-Batna. Juin, 2015.
  • Zoulikha Guentri : « Les transports urbains en Algérie : quelles perspectives pour  les déplacements urbains algérois ? ». Faculté des sciences économiques et gestion. Université de  Batna. Soutenue le 06 janvier 2015. avec mention très honorable.
  • M. Boualem Chébira, thèse de doctorat intitulée : Difficultés d'intégration des TIC dans le développement socio-économique : Réflexion sur la mise en œuvre d’une stratégie en Algérie".  Soutenue le jeudi 20 novembre 2009 à l'université d'Annaba, avec mention très honorable.

 

Thèses de doctorat encadrées (en cours)

  • Houssem Mouffouk : Développement durable et équité en transport de voyageurs : étude de Cas des transports collectifs la wilaya de Batna. Laboratoire Management-Transports-Logistique. Université Hadj Lakhdar, Batna.
  • Ahmed Yousouf Amrane : La mobilité urbaine en Méditerranée : défis et opportunités pour une mobilité urbaine durable dans le région. Laboratoire Management-Transports-Logistique. Université Hadj Lakhdar, Batna.
  • Zakaria Akkari : «Evaluation des politiques publiques en transports : Cas des transports urbains algérois». Faculté des sciences économiques. Université de Batna.
  • Afaf Benaceur : «Logistique urbaine et gestion des déchets solides : Etude de cas de la ville de Batna». Faculté des sciences économiques. Université de Batna.
  • Rabab Mazouz : Infrastructures routières de transports et développement : Evaluation des impacts socio-économiques de l’autoroute est-ouest en Algérie. Laboratoire Management-Transports-Logistique. Faculté des sciences économiques et gestion. Université Batna 1
  • Imène Messamah : Transport urbain et intermodalité : Cas de la ville d'Oran. Laboratoire Management-Transports-Logistique. Faculté des sciences économiques et gestion. Université Batna 1
  • Isra Haliouche : Problématique de la formation dans les transports : de la spécialisation à la professionnalisation des métiers des transports. Laboratoire Management-Transports-Logistique. Faculté des sciences économiques et gestion. Université Batna 1.

 

 


 

Farès Boubakour a été désigné, à plusieurs reprises, en tant que président ou membres de jury de thèse de doctorat, ou de membres de jury d’habilitation universitaire ; entre autres en France, en Tunisie et en Algérie. Entre autres :

- Membre de jury et rapporteur de soutenance de thèse de doctorat de Hichem Yesguer. Titre de la thèse : « Enclavement des espaces ruraux - Approche géographique de l’ouverture/fermeture des villages kabyles ». Thèse de géographie soutenue à l'université du Havre (France) le 09 octobre 2009.

- Hachemi Mabrouk : Membre du jury de soutenance de travaux pour l’obtention de l’Habitation universitaire en sciences des transport. Université de Sousse, Tunisie. Mai 2011

- Président de jury de soutenance de doctorat: "l'impact de l'implantation des TIC sur l'efficacité managériale de l'entreprise des points de vue organisationnel et stratégique. Etude empirique sur un échantillon d'entreprises algériennes". Faculté des sciences économiques et gestion. Université d'Annaba. Algérie.2007

- Membre de jury, examinateur de la thèse de Mr Tahar Baouni : « Croissance urbaine, mobilité et transport urbain dans l’agglomération d’Alger. » EPAU, Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme, Alger. 2005.

- Membre de jury, examinateur de la thèse de Mr Mebarek Bouacha : Faculté des sciences économiques et gestion. Université de Constantine. 2004.

- Membre de jury, examinateur de la thèse de Mr Lakhdar Dilmi : « L’expérience de développement dans les pays sud asiatiques. Cas du Japon et de la Corée du Sud ». Faculté des sciences économiques et gestion. Université de Constantine. 2004.