Workshop de Batna

 

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique

L'Université de  El Hadj Lakhdar – Batna

 

dans le cadre du projet ESTEEM

7ème Programme Cadre

Commission Européenne

a organisé un séminaire sur :

 

La sécurité routière : état de l'art et état des lieux

dans les pays du Maghreb.

Batna, les 09 et 10 juin 2009

 

En partenariat  avec

CTL - Centre de Recherche pour le Transport et la Logistique. Sapienza, Université de Rome, Italie

IMEDInstitut pour la Méditerranée, Italie

TRAKTEPLAN, S.L., Espagne

INRIAInstitut National de Recherche en Informatique et en Automatique, France

SIDESSociété d’Ingénierie pour le Développement Economique et Social, Tunisie

EMI Ecole Mohammedia d’Ingénieurs, Université Mohammed V, Rabat, Maroc

 

 

Objet du séminaire


Toutes les lectures et intréprétations sur la sécurité routière en Algerie montrent un constat alarmant. L'algérie  compterait parmi les pays où le risque d'accidents de la route le plus élevé au monde.

Outre le fait que le séminaire permettre de dresser un état des lieux de la sécurité routière en Algérie en 2009, il permettre aussi d'échanger les points de vue sur la question entre les différentes parties prenantes : administration centrale, administrations locales, universités, instituts d'enseignement supérieur, centres de recherches, CHU, assureurs, opérateurs de transport, associations, usagers, etc.

Le séminaire devrait permettre également de comparer les différentes situations (entre Algérie, Maroc et Tunisie). A travers la participation des partenaires européens,qui ont obtenu des résultats probants dans le domaine, il serait possible de dégager des lignes directrices et les bonne pratiques pour améliorer la sécurité routière.


Axes proposés

Axe N° 1 : Sécurité routière : analyse quantitative et qualitative. Approche comparative des pays du Maghreb.

Axe N° 2 : Législation, pratique et management de la sécurité routière au Maghreb.

Axe N° 3 : Sécurité routière en Algérie : analyse documentaire et bibliographique.

Axe N° 4 : Insécurité routière : le facteur humain.

Axe N° 5 : Insécurité routière entre infrastructures et véhicules (y compris les passages à niveau).

Axe N° 6 : Les usagers vulnérables : piétons, cyclistes.

Axe N° 7 : Que faire ?


 

Membres du Workshop


Président d'honneur du séminaire :

Dr Moussa Zereg, Recteur de l'université de  Batna

 

Président du séminaire  :

Prof. Farès Boubakour


Comité scientifique :

Prof. F. Boubakour, Université de Batna.

Prof. F. Filippi, Sapienza, Université de Rome.

Prof. O. Drissi-Kaitouni, EMI, Maroc.

Dr Mme M. Calia, IMED, Italie.

Dr Mme N. Kaid – Tlilane,  Univ. de Bejaïa.

Dr Mme L. Guettaf, Université de Sétif.

Dr A. Tripodi, Sapienza, Université de Rome.

Dr J. Salom, Trakteplan, Espagne.

Dr M. Parent, INRIA, France.

Dr Ph. Deschamp, INRIA, France.

Dr A. Basti, Sides, Tunisie.

Dr Tahar Baouni, EPAU, Alger.

 

Comité d'organisation :

Prof. Farès Boubakour, Université de Batna

Prof. Salah Boubechiche, université de Batna

Dr Smaïl Maache, Université de Batna

Dr Aissa Merazga, Univesité de Batna

Mr Lazhar Benaïcha , Enatt, Batna.

Dr Kamel Zidani, Université de Batna

Dr Djemai Arrar, Université de Batna

Mme Fadila Agli, Université de Batna

Mme Nadjet Aoufi, Université de Batna

Melle Houria Benchérif., Enatt, Batna

Mr Kamel Lebchek, Université de Batna

Mr Nabil Bertella, Université de Batna

Mr Messaoud Boubir, Université de Batna

Mr Salim Bouguenna, Université de Batna

Mr Mahieddine Ghodbane, Enatt, Batna

Contact :

Professeur Farès BOUBAKOUR

Web : www.univ-batna.dz

 

Programme du worlshop

Heure

Première Journée

9:30–10:00

ALLOCUTION DE BIENVENUE ET OUVERTURE OFFICIELLE

Président de session : Prof. Azzeddine Bennoudjit

Heure

Nom & prénoms

Intitulé de la communication

Organisme

10:15–10:30

Prof. Farès Boubakour

"Conférence d’ouverture"

La sécurité routière en Algérie

UHL BATNA

11:00–11:15

Mr. Mohamed Tatachek

Mr. Aïssa Naïli

La Sécurité Routière

L’être Humain: comme facteur principal

Direction Générale de Sureté Nationale – Alger-

11:15–11:30

Pr. Chantal chanson-Jabeur

Sécurité ou insécurité routière:
accidentologie et prévention en Tunisie

Université Paris VII

- FRANCE-

11:30–11:45

Mr. Noureddine Heddadji

السلامة المرورية وحوادث المرور

Gendarmerie Nationale

Atelier N° 1

Président : Dr. Kamel Zidani

14:30–14:45

Dr. Antonino Tripodi

Road Safety situation in Italy

CTL – University of Rome

“La Sapienza”

14:45–15:00

Dr. Lylia Bahmed

Contribution à l’instauration d’un Système de Management Intégré Qualité Sécurité Environnement dans les Systèmes de Transport Urbain en Algérie

UHL BATNA

15:00–15:15

Melle. Houria Benchérif

Mme. Fadhila Agli

Les Données d’Accidents de la Route  en Algérie :

de la Production à l’Utilisation.

ENATT  - Batna

Président : Prof. El-Hadi Rahal-Gharbi

16:00–16:15

Dr. Michel Parent

Situation de la sécurité routière en France

INRIA, Paris  - FRANCE -

16:15–16:30

Mr. Ali Dermel

Pr. Kaïd Tlilale Nouara

Essai d’évaluation des coûts des accidents de la route dans la wilaya de Béjaïa

Université Abderrahmane MIRA

- Béjaïa-

16:30–16:45

Mr. Mohamed Bakour

Dr. Tahar Baouni

La sécurité routière dans les villes algériennes :

Une synthèse d’expériences

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ex. EPAU)

-  Alger -

Atelier N° 2

Président : Prof. Farès BOUBAKOUR

14:30–14:45

Dr. Jaime Salom Gracia

Situation de la sécurité routière en Espagne

TRAKTEPLAN , Madrid - ESPAGNE

14:45–15:00

Dr. Lila Guettaf

Analyse de l’évolution des accidents de la route en Algérie

Université de Sétif

15:00–15:15

Mr. Moussa Tazrouti

Les véhicules impliqués dans les accidents de la  route

en Algérie.

Université de Boumerdès

Président : Dr. Lylia BAHMED

16:00–16:15

Dr. Altair Torres

Évolution des Accidents par Rapport à la

Motorisation dans le Monde

Sécretariat des Transports

de la Municipalité de Rio de Janiero

- Brésil -

16:15–16:30

Mr.Salim Bouguenna

عن بعض الجوانب الثقافية ودورها في تقليص حوادث المرور : حالة الجزائر

UHL BATNA

Fin des Travaux de la première journée

Deuxième journée : session plénière

Président : Dr. Aïssa Merazga

9:00–09:15

Mr. Mohamed Lazouni

Le rôle de la prévention routière en Algérie.

Association Tarik Essalama

-  Alger -

9:15–9:30

Mr. Mohamed Souleïmen Ouannes

Sécurité routière et richesse d’un pays : Quel lien ?

L’exemple de  la Tunisie

Université Lyon 2

- FRANCE -

9:30–9:45

Dr.  Boualem Chébira

Sécurité Routière : Quel Rôle pour les TIC ?

Université Badji Mokhtar Annaba

9:45-10:00

A. Farouk

Prévention et prise en charge

des accidentes de la route

Direction de la Protection Civile

- Alger -

Président : Prof. Tahar HAROUN

11:00–11:15

Dr. Nadia Graïnat

Les traumatismes des accidents de la circulation

UHL BATNA

11:15–11:30

Dr. Hocine Amokrane

Système de télégestion intégrale du trafic : l’intérêt pour la sécurité routière

Clinique Mohamed Saddek - Batna

11:30–11:45

Pr. Azzeddine Bennoudjit

Sécurité Routière

Transport & Villes Durables

UHL BATNA

Projet Esteem : Objectifs & Dissémination

Président : Prof. Farès BOUBAKOUR

11:45–12:00

Dr. Antonino Tripodi

Présentation du projet Esteem

CTL – University of Rome “La Sapienza”

12:00–12:15

Dr. Maria Lugia Calia

Dissémination

IMED - Rome -Italie

12 : 45

Clôture du Séminaire

 

ملتقى دولي حول أمن الطرقات في الدول المغاربية بباتنة

9 June 2009
مدرج ضمن
متفرقات

انطلقت اليوم الثلاثاء بولاية باتنة فعاليات الملتقى الدولي حول أمن الطرقات في الدول المغاربية بمشاركة باحثين وخبراء أوروبيين ومغاربيين حيث سلط الضوء على واقع الأمن المروري في هذه الدول لما تشهده من ارتفاع في نسبة حوادث المرور وما تخلفه من ضحايا كل يوم.

وتمحورت أشغال هذا الملتقى حول المقاييس الجديدة لضمان السلامة المرورية من خلال تجسيد سياسة فاعلة دارسة لكل المعطيات الخاصة بكل مجتمع اقتصاديا واجتماعيا وثقافيا تهدف في مجملها إلى التقليل من حوادث المرور في منطقة البحر الأبيض المتوسط وتطبيق بعض المناهج الأوروبية كاسبانيا وفرنسا التي تعتمدان على النقل الجماعي كوسيلة ناجعة في الأمن المروري.

كما دعا المتدخلون إلى تقاسم الحيز المروري والتركيز على العناصر الأساسية في السلامة المرورية كالإنسان والتكوين والثقافة كإستراتيجية جديدة في هذا المجال.

وفي نفس السياق يوضح البروفسور فارس بوباكور أستاذ اقتصاد مختص في الأمن المروري بجامعة باتنة تفاصيل هذه الإستراتيجية في هذا التسجيل:

http://www.radioalgerie.dz/?p=10095

المصدر : الإذاعة الجزائرية- القناة الأولى.

 

 


Colloque international sur la sécurite routière à Batna


Rencontre avec les experts


Dans le cadre du projet de recherche de la promotion des aspects de la sécurité routière dans la région euro-méditerranéenne (Esteem), financé par la commission européenne dans son 7e programme-cadre, ce dernier vise à contribuer à la coordination des activités et des politiques de recherche entre l’Espagne, la France, l’Italie et certains pays voisins, l’Algérie et le Maroc.

En vue du développement de la sécurité et la sûreté des systèmes de transport, l’université de Batna, à l’initiative du professeur Farès Boubakour, chef de projet Esteem Algérie, en partenariat avec l’université la Sapienza (Rome), a organisé un colloque international sur la sécurité routière sous le thème « État de l’art et état des lieux dans les pays du Maghreb », avec des conférences présentées à la salle des actes de l’université de Batna par des professeurs venus de France, du Brésil et du Maroc. La première journée a été entamée par les thèmes principaux, « L’insécurité routière en Algérie » et « la qualité de service non attractive dans le transport public collectif ». Le professeur Boubakour fera savoir que durant l’année 2006, 40 885 accidents ont été enregistrés, se soldant par 60 120 blessés et 4 120 morts, précisant que l’Algérie enregistre chaque jour plus de 11 victimes de la route avec 5 accidents par heure. Le professeur Francesco F., coordinateur du projet européen (Esteem) a indiqué que concernant la sécurité routière, le thème « Etat des lieux en Algérie » est d’actualité mondiale.

Dans la soirée, l’évolution et la prévention du risque routier s’est taillé la part du lion avec 9 communications, entre autres, « Evolution des accidents par rapport à la motorisation dans le monde »du Dr Altair Torres du Brésil, en parallèle avec celle présentée par Dr Mohammed Ouannes de l’université de Lyon. Il a précisé que le nombre d’accidents mortels devrait augmenter de 67% d’ici 2020, ajoutant qu’il faudrait prendre au sérieux la prévention routière à moyen et long terme en aménageant systématiquement l’infrastructure routière. Pour conclure, le professeur Boubakour insistera sur la nécessité de multiplier ces rencontres pour connaître les récentes recherches technologiques dans le domaine de la protection contre les accidents de la route. Il ajoutera que cette occasion s’inscrit dans le rôle prépondérant de la recherche scientifique pour l’amélioration du niveau de formation des étudiants et chercheurs.

Par Houda Hamadouche

Source : El Watan du 14 juin 2009 :

http://www.elwatan.com/Rencontre-avec-les-experts

 

 


 

 

BATNA La sécurité routière dans les pays maghrébins en débat

Ecrit par APS


Un colloque international sur la sécurité routière dans les pays du Maghreb s’est ouvert avant-hier à l’université de Batna en présence d’experts maghrébins et européens.

Qualifiée de première du genre dans le Maghreb arabe, cette rencontre deux jours a regroupé des universitaires algériens aux côtés de spécialistes tunisiens, marocains, italiens, français et espagnols. Elle s’inscrit, a-t-on indiqué, dans le cadre du projet ESTEEM (Enhancing Safety and security aspects in Transport research in the EuroMediterranean region), financé par la Commission Européenne et visant “la coordination des activités de recherche sur les questions de la sécurité des transports entre des pays de l’UE et les pays voisins notamment le Maroc et l’Algérie”.

Le Dr. Antonino Tripodi, chef du projet ESTEEM et chercheur à l’université La Sapienza à Rome (Italie), a indiqué que l’objectif de ce projet est “la sûreté des transports et la sécurité routière”. Il a estimé dans ce contexte, que ce colloque permet de “confronter les résultats des travaux menés dans les pays européens avec les situations actuelles dans les pays maghrébins dont l’Algérie”. Le même chercheur a indiqué que le travail est en cours pour tracer une “carte des routes” pour les futures recherches à mener dans les pays maghrébins, affirmant que cette rencontre sera suivie par une autre à tenir en fin d’année au Maroc.

Le Dr. Farès Boubakour, chercheur en économie de l’université de Batna et représentant du projet ESTEEM en Algérie, a souligné que les communications retenues porteront sur les moyens susceptibles de rendre le transport dans la région de la méditerranée plus sécurisé. La rencontre permet également, a-t-il noté, aux pays maghrébins de tirer avantage des expériences européennes dans le domaine, notamment l’Algérie et le Maroc qui enregistrent des niveaux élevés d’accidents routiers comparativement à la Tunisie. Le Dr. Boubakour a indiqué, en outre, que l’approche de la sécurité routière aborde les trois éléments fondamentaux à savoir “l’homme, le véhicule et la route”. Les travaux de la première journée de cette rencontre ont analysé les “normes définissant une politique de sécurité routière” en tenant compte des “spécificités” de chaque société, de sorte à parvenir à une réduction effective des accidents routiers dans la région méditerranéenne. Des communications ont présenté la problématique de la sécurité routière en Tunisie, au Maroc et en Algérie, désignant le facteur humain comme cause principale des accidents. Il a été aussi souligné la place primordiale accordée dans les expériences européennes à la culture de la sécurité routière dont la diffusion doit prendre le pas sur les mesures coercitives. Les intervenants ont également appelé à tirer avantage des expériences européennes dans le management de la sécurité routière, estimant que la route ne sert pas uniquement au transport mais constitue un facteur de développement local.


Colloque international sur la sécurite routière à Batna

Rencontre avec les experts

Dans le cadre du projet de recherche de la promotion des aspects de la sécurité routière dans la région euro-méditerranéenne (Esteem), financé par la commission européenne dans son 7e programme-cadre, ce dernier vise à contribuer à la coordination des activités et des politiques de recherche entre l’Espagne, la France, l’Italie et certains pays voisins, l’Algérie et le Maroc.

En vue du développement de la sécurité et la sûreté des systèmes de transport, l’université de Batna, à l’initiative du professeur Farès Boubakour, chef de projet Esteem Algérie, en partenariat avec l’université la Sapienza (Rome), a organisé un colloque international sur la sécurité routière sous le thème « État de l’art et état des lieux dans les pays du Maghreb », avec des conférences présentées à la salle des actes de l’université de Batna par des professeurs venus de France, du Brésil et du Maroc. La première journée a été entamée par les thèmes principaux, « L’insécurité routière en Algérie » et « la qualité de service non attractive dans le transport public collectif ». Le professeur Boubakour fera savoir que durant l’année 2006, 40 885 accidents ont été enregistrés, se soldant par 60 120 blessés et 4 120 morts, précisant que l’Algérie enregistre chaque jour plus de 11 victimes de la route avec 5 accidents par heure. Le professeur Francesco F., coordinateur du projet européen (Esteem) a indiqué que concernant la sécurité routière, le thème « Etat des lieux en Algérie » est d’actualité mondiale.

Dans la soirée, l’évolution et la prévention du risque routier s’est taillé la part du lion avec 9 communications, entre autres, « Evolution des accidents par rapport à la motorisation dans le monde »du Dr Altair Torres du Brésil, en parallèle avec celle présentée par Dr Mohammed Ouannes de l’université de Lyon. Il a précisé que le nombre d’accidents mortels devrait augmenter de 67% d’ici 2020, ajoutant qu’il faudrait prendre au sérieux la prévention routière à moyen et long terme en aménageant systématiquement l’infrastructure routière. Pour conclure, le professeur Boubakour insistera sur la nécessité de multiplier ces rencontres pour connaître les récentes recherches technologiques dans le domaine de la protection contre les accidents de la route. Il ajoutera que cette occasion s’inscrit dans le rôle prépondérant de la recherche scientifique pour l’amélioration du niveau de formation des étudiants et chercheurs.

Par Houda Hamadouche

Source : El Watan du 14 juin 2009 :

http://www.elwatan.com/Rencontre-avec-les-experts

 

 


 

 

BATNA La sécurité routière dans les pays maghrébins en débat

Ecrit par APS

Un colloque international sur la sécurité routière dans les pays du Maghreb s’est ouvert avant-hier à l’université de Batna en présence d’experts maghrébins et européens.

Qualifiée de première du genre dans le Maghreb arabe, cette rencontre deux jours a regroupé des universitaires algériens aux côtés de spécialistes tunisiens, marocains, italiens, français et espagnols. Elle s’inscrit, a-t-on indiqué, dans le cadre du projet ESTEEM (Enhancing Safety and security aspects in Transport research in the EuroMediterranean region), financé par la Commission Européenne et visant “la coordination des activités de recherche sur les questions de la sécurité des transports entre des pays de l’UE et les pays voisins notamment le Maroc et

l’Algérie”.

Le Dr. Antonino Tripodi, chef du projet ESTEEM et chercheur à l’université La Sapienza à Rome (Italie), a indiqué que l’objectif de ce projet est “la sûreté des transports et la sécurité routière”. Il a estimé dans ce contexte, que ce colloque permet de “confronter les résultats des travaux menés dans les pays européens avec les situations actuelles dans les pays maghrébins dont l’Algérie”. Le même chercheur a indiqué que le travail est en cours pour tracer une “carte des routes” pour les futures recherches à mener dans les pays maghrébins, affirmant que cette rencontre sera suivie par une autre à tenir en fin d’année au Maroc.

Le Dr. Farès Boubakour, chercheur en économie de l’université de Batna et représentant du projet ESTEEM en Algérie, a souligné que les communications retenues porteront sur les moyens susceptibles de rendre le transport dans la région de la méditerranée plus sécurisé. La rencontre permet également, a-t-il noté, aux pays maghrébins de tirer avantage des expériences européennes dans le domaine, notamment l’Algérie et le Maroc qui enregistrent des niveaux élevés d’accidents routiers comparativement à la Tunisie. Le Dr. Boubakour a indiqué, en outre, que l’approche de la sécurité routière aborde les trois éléments fondamentaux à savoir “l’homme, le véhicule et la route”. Les travaux de la première journée de cette rencontre ont analysé les “normes définissant une politique de sécurité routière” en tenant compte des “spécificités” de chaque société, de sorte à parvenir à une réduction effective des accidents routiers dans la région méditerranéenne. Des communications ont présenté la problématique de la sécurité routière en Tunisie, au Maroc et en Algérie, désignant le facteur humain comme cause principale des accidents. Il a été aussi souligné la place primordiale accordée dans les expériences européennes à la culture de la sécurité routière dont la diffusion doit prendre le pas sur les mesures coercitives. Les intervenants ont également appelé à tirer avantage des expériences européennes dans le management de la sécurité routière, estimant que la route ne sert pas uniquement au transport mais constitue un facteur de développement local.